Grégori Klosman

DJ Parisien né en 1983, Grégori Klosman connaît son premier choc musical à l'écoute de l'album "Homework" de Daft Punk, en 1997. Il signe en 2008 un premier titre remarqué, intitulé "Miss You", qui enregistre la participation d'Akil Wingate, voix du tube "Give Love" de Tristan Garner. Lors de la Winter Music Conférence de Miami en 2010, beaucoup le découvrent à la faveur du succès rencontré par le titre "Joia", né de sa collaboration avec Tristan Garner. Il publie en 2013, l'album Funk It qui connaît un succès international. Il monte parallèlement son propre label, Guru Music. En 2015, il et nommé dans la catégorie Révélation française aux Fun Radio DJ Awards. En 2017, il s'associe avec Nico De Andrea pour le titre "Porque Me Voy".

Djerem

Brisant les frontières, Djerem est né à Lausanne. Depuis 2006, il a conquit les dancefloors, grâce à son approche très prometteuse. Avec plus de 100 soirées par année, il a posé ses empreintes dans les évènements privés, clubs et festivals à travers l'Europe, les Etats-Unis et l'Asie. Il est à l'aise dans tous les styles musicaux. En 2008, il gagne le concours "I love Deejay", devançant ainsi plus de 220 DJs ! Toujours envieux de nouveautés et d'expériences inédites, Djerem ouvre sa propre école la "Swiss DJ School" qui devient la plus grande du pays. En 2011 il se voit propulsé en tant que résident au Mad de Lausanne, le club Suisse n°1. Il remporte un Swiss Track Award à la Street Parade de Zurich. Son single "Never Look Back" est un grade réussite en 2015. Djerem est élu parmi les 10 meilleurs DJs Suisse aux Swiss Nightlife Awards. En 2016, il signe ses morceaux sur les plus grands labels : Armada, Sosumi Records, Kontor et Flamingo Recordings (label de Fedde Le Grand). Il figure sur la compilation de Tomorrowland et se voit soutenu et joué par Armin Van Buuren, Tiësto, Bob Sinclar, Steve Angello, Nicky Romero, Kryder et plein d'autres. Son morceau "I'm In Love" est repris pour l'After Movie de l'Ultra Music Festival Europe, où il se produit à 2 reprises en Croatie pendant l'été 2017.

Morgan Nagoya

10 ans que Morgan Nagoya exerce au plus haut niveau.  Chaque week-end depuis 2003, 600 000 auditeurs le retrouvent aux platines de l'émission référence NRJ Extravadance, numéro un en France. Travailleur acharné, il a su imposer son style. Les plus grands Djs internationaux ont déjà partagé leurs platines avec lui : David Guetta, Martin Solveig, Big Ali, Bob Sinclar, Antoine Clamaran et bien d'autres lui ont fait confiance. Les chiffres autour de Morgan Nagoya parlent pour lui : 4 Techno Parade à Paris, 37 premières parties des NRJ Music Tour, 11 Zéniths en 2012, 1 tournée asiatique (Chine/Singapour en 2012), 70 dates par an en club. Les plus grands artistes internationaux ont déjà fait appel à lui pour assurer leur première partie. Dernière en date, la star colombienne Shakira en a fait son DJ officiel en France lors de sa dernière tournée. Présent en production sous de nombreux pseudonymes, il a entre autre fondé le groupe "Ocean Drive" qui a connu un succès européen. Son nouveau single solo sera dispo avant l'été.

Igor Blaska

Igor Blaska est né à Bratislava. Il a caressé ses premières platines du côté de Neuchatel (Suisse).  Au début des années 90, il était le DJ résident du Casino de la Rotonde pendant 5 ans. On lui doit les premières raves de Suisse, dont le Festival Atlantis. En 1995, il prend les commandes du Mad Club de Lausanne. DJ résident & Co-propriétaire le club entre dans le TOP 100 des meilleurs clubs du monde. Il produit des Bootleg, remix, compil' des titres à succès avec des collaborations internationales avec Guru Josh, Laurent Wolf ou Kirsty Bertarelli. De "Overman", "City of Love", "Leh Leh Leh", "Black Coffee", "Green", "Boo Boo Booty" ou "1-2-3 Jump"… Igor Blaska s'autorise néanmoins quelques "infidelities" en répondant aux invitations de grands clubs à travers le monde de festivals open air et de soirées privées très prestigieuses de Genève à Miami en passant par Bangkok.

John Ginux

John Ginux, 24 ans, Lyonnais, a beaucoup tourney en tant que résident notamment dans le Rhône, la Savoie, la Franche-Comté avant de poser ses valises au GDA club en Haute-Savoie.

The Divaz

Qui ne connaît pas l'histoire rocambolesque de "Priscilla, Folle du Désert" ? Le road-movie de trois Drag-Queens traversant le désert australien avec tout ce que cela comporte de rencontres cocasses et saugrenues, souvent troublantes et même touchantes. Priscilla, ne vous y trompez pas (et au cas où vos souvenirs vous feraient défaut), n'est ni Drag, ni Trans, ni LGBT… Que nenni ! Priscilla a une carrosserie irréprochable, certes, et pour cause, c'est le bus qui transporte nos héro(ïne)s ! Si vous avez un épisode, nous ne pourrions que vous inviter à réviser vos classiques. Au-delà de son propos tragi-comique, son ode à la tolérance et ses crêpages de chignon, le film de Stephan Elliott a également marqué les esprits par sa bande originale. "Priscilla, Folle du Désert" devient aujourd'hui, une comédie musicale qui est à l'affiche du Casino de Paris depuis le 25 février dernier, puis en tournée. Au casting de cette comédie musicale, parmi les principaux acteurs, les Divaz incarnées par Amalya Delpierre ("The Voice"), Sofia Mountassir ("Disco" et gagnante de la Star Ac Marocaine) et Stacey King ("The Voice"), accompagnées par leur acolytes. Passons à présent à la bande son de "Priscilla, Folle du Désert" : c'est une pure tuerie ! Des tubes, du fun, de la vie, des trémoussements de popotins en bonne et due forme, des déhanchements diaboliques en tous genres. (et plus si affinités !) En Bref, c'est rose bonbon, c'est queer, c'est kitch, ça envoie des paillettes dans les shorts moulants un soir de grand vent, des strass plein les yeux et des flash in the night. Allez zou, on embarque à bord de Priscilla, on fait valser les préjugés et au diable le paradis ! "Priscilla, Folle du Désert" est une bonne leçon de tolérance. Et les Divas savent mieux que quiconque qu'on a cruellement besoin…"

Askery

Avec des influences comme Michaël Jackson, Q-Bert et Daft Punk, Askery défient tous les genres et les définitions. Au lieu de se limiter à un seul son, sa clairvoyance de la musique lui ouvre tous les styles, et lui permet d'évoluer comme producteur musical. De sa première production "Hybrid", soutenu par personne d'autre que Hardwell, le succès d'Askery n'a cessé de grandir de façon  exponentielle. Un remix pour Wilkinson "Too Close" et 4 premiers titres du top 10 Beatport original le place numéro 1 au Hype Machine "Castle", et avec sa récente collaboration avec NERVO, "Alone" atteint plus de 1.5 Million de téléchargements sur Spotify. Askery scelle sa prouesse derrière ses platines avec des performances devant des milliers de personnes à la NERVO Nation Ushuaia à Ibiza. Avec son style unique et bien d'autres musique à venir pendant les 12 prochains mois, Askery est l'homme à surveiller.

Tristan

DJ Haut-Savoyard, originaire d'Annemasse, Tristan est, avant tout, un musicien depuis son plus jeune âge grâce à l'apprentissage d'instruments de musique tel que la batterie et le piano. Ses connaissances rythmiques et mélodieuses l'envoleront jusqu'à entreprendre une formation à l'UCPA de Lyon. C'est alors, qu'il commencera à découvrir le monde musical généraliste en intégrant la discothèque "l'Auberge du Petit Savoyard en 2010, puis le "Luth" 2 ans après, et passera également 3 ans au sein du Bar "l'Exclusif". Durant toutes ces belles années, il aura été Guest dans plusieurs établissements reconnus comme le Macumba, Moulin Rouge et Petit Palace à Genève, Le Vegas à Aix les Bains, ainsi que la Guinguette des Artistes et le Kiss Club. En 2016 et 2017 il participe également aux Winter Closing. Grâce au partage de platines avec Jay Style, DJerem, Ben Lemonz, DJ Nika, Press Payer, Lorenzo Digrasso, Mad in Thaï, et Sound of Legend, il affutera son goût pour la Techno et la House (Bass, Deep, Electro, Futur et Tech). Aujourd'hui, après plusieurs Mash up et remix à son actif ainsi que quelques compositions, il est bien en place dans son univers et s'octroie le plaisir de faire des prod' depuis 2 ans.

DJ Gautch

Tout a commencé dans les années 90, Gauthier découvre les joies du mix, la sensation de faire danser les gens et l'esprit festif de la nuit. C'est seulement en 2007 que Gauthier intègre sa première résidence dans un club qui est une institution dans le département de la Haute-Savoie : "Le Petit Savoyard" Dès cette année là, il décida de poser ses pochettes de CD afin de tout apprendre techniquement et musicalement. Il perfectionnera son style pendant 10 ans. En parallèle, Gauthier a eu l'occasion de mixer dans de beaux endroits comme les "Fêtes de Genève", "l'Excenevex Beach Party" en tant que résident de la "Only 80" mais également en première partie d'artistes de renommée nationale et internationale comme Morgan Nagoya, Jay Style, Quentin Mosiman, Askery, Djerem, Ben Lemonz… et cela pendant 7 ans. Le "Tougues Beach Festival" où il a partagé la scène avec Stacey King en 2017 lors de la première édition. Sans compter les closing des stations de ski comme Avoriaz, Contamines Montjoie, Megève, les Gets, Samoëns. Gauthier est tout simplement un DJ généraliste complet, spécialiste des années 80, qui a pour maître mots : le Partage et la Fête.

D.Like

1984 – 1985 plus jeune animateur (13 ans) radio de France, sur Ellebore puis Arc-en-Ciel "Hit des clubs" et NRJ Léman en 1993. 1987 à 1998 club Macumba, Les Carrières, La Réserve, Scoop, Heaven, Neptune, Vandôme… ainsi que divers clubs en guest. 2000 à 2010 Création et gestion d'un studio d'enregistrement 2014 – 2015 reprise clubbing avec à Genève : le Moa Club, 747, Blacksheep, Village su Soir, Khéops à Martigny, le Diva en Suisse, le Petit Savoyard en France, le Festival Excenevex Beach Party, Festival Tougues Beach, Georgia Annemasse, Club Le 29, etc…

Eric CEE

Après avoir passé 16 ans au club "le Must" à Thonon les Bains en tant que DJ et directeur artistique, il fini par rejoindre la folie du Nc2 à Annecy pendant 3 ans. En parallèle il accomplie une tournée de 5 pays avec un show exceptionnel ! Il a été DJ animateur dans un club mythique de Genève – "Le Petit Palace" -  pour ensuite repartir sur la Savoie au Bocca à Aix les Bains. Il reprend par la suite la résidence du GDA à Evire pendant un an et continue sa route dans ces régions en guest !

DJ Mog

A 26 ans, M.O.G. fait parti des jeunes DJ français en pleine expansion. Résident pendant plusieurs années, lui permettant de peaufiner sa technique et d'élargir sa playlist, il navigue aujourd'hui de club en club en France et en Suisse en passant également par le "Palo Alto" et le "S" à Megève, "l'Amnésia" à Chamonix, "le Loft" à Annecy, "le Arthur's" et "le Rooftop 42" à Genève, etc…. mais aussi plus loin car il a eu la chance de pouvoir poser ses platines du côté de Patong en Thaïlande au Tiger ainsi qu'à la Dune à Ibiza. Il partage des sons électroniques, allant de la deep house à l'électro en passant par la house selon les lieux qu'il fréquente et les sets qu'il joue sont agrémentés par ses propres bootlegs. Son énergie derrière les platines ne laisse pas le public insensible et lui permet chaque année de pouvoir se hisser un peu plus sur le devant de la scène.

Mail

gaelle.lba74@gmail.com

Adresse

Port de Tougues à Chens sur Léman